Au nom d’Allah le Clément, le Miséricordieux, Louanges à Allah.

 

L'Imâm Ac-Chafé'i passa la nuit chez L'Imâm Ahmad...

 

Les relations entre le savant et l’étudiant
L’imam Ahmad avait l’habitude de mentionner à sa femme les vertus de son cheikh, l’imam Asch-Shafi’i. Il parlait de son savoir immense ainsi que de sa taqwa (piété). L’imam Ahmad invita l’imam Asch-Shafi’i à venir le visiter à la maison. Quand l’heure du dîner arriva, l’imam Asch-Shafi’i mangea jusqu’à ce qu’il soit repu puis il partit dans la chambre d’ami pour se reposer.
La femme de l’imam Ahmad dit : « O Ahmad ! Est-ce le même Asch-Shafi’i dont tu nous as tant parlé ? »
L’imam Ahmad dit : « C’est bien lui ! »
Alors, elle dit : « J’ai pu noter trois agissements à son sujet qui mérite d’être critiqués ! D’abord, quand nous avons servi le repas, il a mangé en quantité ! Deuxièmement, quand il est parti dans la chambre d’ami, il est parti dormir sans faire les prières de la nuit (tahhajud) ! Enfin, quand il a prié Salat al Fadjr avec nous, il n’a pas fait d’ablutions (woudou) ?!
Alors, l’imam Ahmad partit demander à Asch-Shafi’i à propos des trois points que sa femme a remarqués. L’imam Asch-Shafi’i lui répondit, (à la manière d’un père avec son fils) : « O Ahmad ! J’ai mangé beaucoup, car je sais que votre nourriture est indubitablement halal et que tu es un homme généreux ! Et parce que la nourriture qui vient d’un homme généreux est un remède, alors que la nourriture qui vient d’un radin est une maladie !
Cependant, je n’ai pas mangé beaucoup de nourriture pour me remplir l’estomac, plutôt j’ai bien mangé pour en profiter comme d’un remède ! Quant à la raison pour laquelle je ne suis pas resté la nuit à prier, c’est que lorsque je me suis allongé pour dormir un peu, j’ai regardé et tout ce que je pouvais voir était le Livre d’Allah et la Sunnah de son Prophète (sallahu alayhi wa salam) devant moi ! J’ai donc déduit 72 règles de fiqh s’y rapportant et dont les musulmans peuvent profiter ! Ainsi je n’ai pas eu l’occasion de me lever pour prier pendant la nuit.
Quant à la raison pour laquelle j’ai prié Salat al fadjr sans aller faire d’ablutions, par Allah ! Mes yeux n’ont jamais goûté à la douceur du sommeil pour que j’aie à refaire mon woudou ! Je suis en effet resté éveillé toute la nuit, j’ai donc prié Salat al fadjr avec le même woudou que celui de Salat al isha.

Rapporté par Al hafidh Ibn Hajr dans Fath ul Bari en bref et par abu Nu’aim dans Hiliya tul awliyaa’.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Bookmark and Share

Que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur le prophète Mohammad, celui qui a tenu sa promesse, le confident. Ô Allah nous ne savons que ce que Tu nous as appris, c’est Toi qui détiens la science. Ô Allah apprend nous ce qui nous apportera du bien et fais nous profiter du bien de ce que Tu nous as appris et augmente nos connaissances. Et embelli le bien à nos yeux et aide nous à le suivre. Et enlaidi le mal à nos yeux et aide nous à nous en détourner. Et mets nous parmi ceux qui écoutent la parole et suivent les meilleures d’entre elles. Et fais de nous tes bons adorateurs par Ta miséricorde.

Gloire à Toi Seigneur, que Tes louanges soient célébrées, j'atteste qu'il n'y a de divinité que Toi, j'implore Ton pardon et je reviens vers Toi repentante.

print