Douzieme jour


Verset
« Ô les croyants ! Entrez en plein dans l'Islam, et ne suivez point les pas du diable, car il est certes pour vous un ennemi déclaré. »
Sourate Al Baqarah, verset 208
C’est-à-dire qu’il faut y entrer complètement sans réserve dans nos pensées, opinions, acquis, manières, efforts… etc., être obéissant à Dieu en appliquant toutes ses prescriptions sans aucune restriction dans chaque aspect de notre vie. Ne pas en abandonner certains points, suivant ainsi les pas du diable qui cherche à nous égarer et à nous diviser. 
Hadith
Abouddardâ –Qu’Allâh l’agrée - rapporte qu'il a entendu le Messager d'Allâh صلى الله عليه و سلم   dire:
«Toutes les fois que le musulman fait une invocation en faveur de son frère en son absence, l'Ange lui dit: «Et à toi la même chose». (Rapporté par Muslim)
Histoire
Lors d’un examen de physique, il y avait la question suivante : « Comment mesurer la hauteur d’un gratte-ciel avec un baromètre ? La réponse attendue devait expliquer que l’on doit mesurer la pression en bas de l’immeuble et celle d’en haut. Une réponse a énervé le professeur de physique qui corrigeait les copies de l’examen et le poussa à mettre un zéro sans même continuer de corriger le reste des réponses. Cette réponse disait : « J’attache le baromètre à un fil et je le descend du haut de la tour. » Le professeur était fâché, car c’était une méthode primitive. L’étudiant demanda réparation, car sa réponse était juste. Un comité fut nommé pour juger de l’affaire. Il décida que la réponse était 100 pour cent vrai, mais ne prouvait pas que l’étudiant connaissait la physique, ils lui donnèrent une deuxième chance de passer son examen et ils lui reposèrent la même question à l’orale, l’étudiant leur dit : « J’ai plusieurs réponses, toutes vraies, mais je ne sais pas laquelle choisir. On peut jeter le baromètre du gratte ciel et mesurer le temps qu’il met pour arriver au sol et en suivant la loi de la gravité on connaîtra le résultat. S’il y a du soleil, on mesure la longueur de l’ombre du baromètre et celle du gratte-ciel et en utilisant la règle de trois, on peut avoir la hauteur. Pour nous faciliter la vie, la meilleure solution serait d’offrir le baromètre au gardien et de lui demander quelle est la hauteur de l’immeuble. Si on veut se compliquer la vie, on mesure la pression atmosphérique sur le toit et en bas de l’immeuble. Le comité attendait cette dernière réponse tandis que l’élève trouvait que c’était la plus mauvaise. L’étudiant était Niels Bohr (1885 – 1962, né à Copenhague, au Danemark.) qui fut prix Nobel de physique en 1922.
Sagesse
L’homme ne dit vrai que quand il accompagne ses paroles par des actes.
Invocation
Ô notre Seigneur, ne fais pas de nous une cible pour les persécutions des injustes. Et délivre-nous, par Ta miséricorde, des gens mécréants.
Rabbana la tadja’lna fitnatan lilqawma l zalimine wa najina birahmatika min al qawmal kafirin.
Idée
Profitons de Ramadan pour donner une aumône tous les jours, ou chaque semaine même si le montant est petit, une petite œuvre régulière est préférable à une plus grosse occasionnelle. Elle l’est d’autant plus si cette habitude est gardée après ramadan.
La vie des compagnons
Omar ben Al Khattab (ibn Nufayl Abdel Ozza ibn Kab ibn Luayy ibn Fahr) faisait parti de la tribu des Banu Ady chargés de la médiation. C’est lui qui œuvrait pour réconcilier les tribus. Kab Ibn Luay était son ancêtre commun avec le prophète صلى الله عليه و سلم . Il avait treize ans de moins que le prophète et se convertie à l’âge de 33 ans. Avant l’islam, Omar buvait de l’alcool et enterrait les filles vivantes. Il était très grand et musclé, au teint blanc, cependant, après la disette des musulmans son teint devint brun. Il était chauve contrairement à Abu Bakr qui avait une chevelure fournie.  Il avait une influence positive sur les gens, parlait avec une voix forte et était gaucher.
La vie du prophète صلى الله عليه و سلم
Le prophète صلى الله عليه و سلم fut bien récompensé pour son endurance puisqu’il fit ensuite le voyage de nuit à Jérusalem et l’ascension aux cieux avant de revenir à la Mecque. Malek ben Sa'sa'a a rapporté que le prophète صلى الله عليه و سلم leur avait parlé une fois de la nuit de son isra (son voyage nocturne vers Jérusalem) en disant :
"Au moment où j'étais allongé à al Hatim ou al hijr, on vint à moi et on fendit ma poitrine pour sortir mon coeur. On apporta ensuite un récipient en or rempli de foi où on le lava et on en remplit mon cœur avant de le remettre à sa place. Après quoi, on apporta une bête blanche plus grande que l'âne, mais moins que le mulet. Ici, le rapporteur intervient pour dire qu'il s'agit du bouraq et dont le pas pouvait atteindre l'extrémité de sa vue. "On me mit sur cette animal, et l'archange Gabriel m'emmena alors jusqu'au ciel de cette vie d'ici bas. Il demanda qu'on lui ouvre, mais on lui dit : " Qui est là ? - Gabriel, répondit-il.
- Et qui est avec toi?
- Mohammad.
- Lui a t-on révélé le Message?
- Oui.
- Qu'il soit le bienvenu! répliqua (l'ange) et il ouvrit (les portes du ciel) dans lequel on trouva Adam. Et Gabriel de me dire: "C'est ton père, Adam. Salue-le! " Je le saluai et il me fit de même en disant : "Bienvenu à l'enfant et au prophète vertueux." "Après cela, (Gabriel) me fit monter au deuxième ciel où il demanda aussi qu'on lui ouvre avant qu'on lui dise:"Qui est ce?"
- Gabriel, répondit-il.
- Et qui est avec toi?
- Mohammad.
- Lui a t-on révélé le message?
- Oui, répliqua Gabriel.
- Qu'il soit le bienvenu! Termina t-on pour enfin ouvrir les portes du deuxième ciel où il y avait Jean et Jésus. Salue-les ! Je les saluais et ils firent de même, puis ils me dirent : "Bienvenu au frère et au prophète vertueux!.." (À suivre)

 

| More