Neuvieme jour


Verset
« Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi. Alors Je suis tout proche : Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu'ils répondent à Mon appel, et qu'ils croient en Moi, afin qu'ils soient bien guidés. »
Sourate Al Baqarah, verset 186
Il y a plus que dix versets dans le Qur'ân qui commencent ainsi, par un questionnement :          
« Ils t’interrogent sur les nouvelles lunes. Dis : »Elles servent aux gens pour compter le temps, et aussi pour le pèlerinage… 
Sourate 2, verset 189.                              
« Ils t’interrogent : « Qu’est ce qu’on doit dépenser ? » Dis :… »
Sourate 2, verset 215.                        
« Ils t’interrogent sur le vin et les jeux de hasard. Dis… »
Sourate2, verset 217      
Mais, dans ce verset, « Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi… » 

Allah répond : « Je suis tout proche ». Le mot « dis » n’a pas été utilisé. Et, les savants de l’exégèse ont expliqué que c’est parce que c’est une invocation à Allah et qu’il n’y a pas d’intermédiaire entre Allah et son serviteur. Quand tu adores et implores celui qui peut tout, Allah Seul, qui possède tout, le Meilleur secours, tu n’adores rien avec Allah. Tu attestes ton dogme islamique …en effet un serviteur repentant s’adresse sincèrement et directement à Allah. Il faut donc éviter l’association apparente et cachée, il faut aussi être un serviteur loyal et éviter les péchés.
Hadith
Le prophète صلى الله عليه و سلم a dit :
« Deux mots sont légers à dire sur la langue, lourds dans la balance, aimées du Miséricordieux : « Gloire et louange à Allah gloire à Allah le sublime ». »
Histoire
Une mouche essaye souvent de sortir en restant collée à la fenêtre fermée, elle insiste en volant et se cogne de haut en bas et de droite à gauche de la vitre, elle s’épuise souvent, puis meurt alors que peut être, une porte était ouverte à proximité. D’un autre côté, des tests ont été réalisés sur des souris. Elles ont été placées dans un labyrinthe pour retrouver un fromage. Qu’elles réussirent à trouver. Les chercheurs ont ensuite changé leur place ainsi que celle du fromage, les souris l’ont cherché là où elles l’avaient trouvé la première fois, puis elles ont cherché ailleurs et ont fini par le retrouver. Nous constatons qu’il y a une différence entre la réaction de la mouche et celle de la souris, cette dernière est plus flexible puisqu’elle a fait plusieurs essais jusqu’à ce qu’elle retrouve le fromage.
Sagesse
Le plus sage d’entre nous est celui qui trouve des excuses aux gens.
Invocation
Seigneur ! Nous avons entendu l'appel de celui qui a appelé ainsi à la foi : “Croyez en votre Seigneur” et dès lors nous avons cru. Seigneur, pardonne-nous nos péchés, efface de nous nos méfaits, et place nous, à notre mort, avec les gens de bien.                 
Rabbana inana sami’na mounadi youna di lil imane, an amanou birabikoum fa amana rabbana faghfirlana dhounoubana wa kafir ‘anna sa i atina wa tawafana ma’ l abrar.
Idée
Essayons d’affronter nos problèmes autrement que de la manière habituelle. La flexibilité est une raison du succès.
La vie des compagnons
Un jour, le prophète صلى الله عليه و سلم dirigea la prière de l’aube en compagnie des musulmans puis il se tourna vers eux pour savoir qui était en état de jeûne alors Omar dit qu’il n’avait pas eu le temps de formuler son intention, mais Abu Bakr répondit qu’il jeunait. Puis le prophète صلى الله عليه و سلم demanda qui avait rendu visite à un malade. Omar répondit que personne n’avait encore eu le temps pour cela, mais Abu Bakr répondit qu’il avait rendu visite à un malade. Puis le prophète صلى الله عليه و سلم demanda qui avait fait une aumône et Abû Bakr répondit que oui : « Après avoir rendu visite à mon frère Abderrahmane ibn Awf, je suis entré dans la mosquée et j’y ai trouvé un pauvre. Comme mon petit fils avait un morceau de galette à la main, je la lui ai prise et je l’ai donné à ce pauvre. » Le prophète صلى الله عليه و سلم dit alors à Abû Bakr de se réjouir de la récompense du paradis : «ô Abu Bakr ! Ces vertus ne se rassemblent pas chez un homme sans qu’il ne reçoive la bonne nouvelle du paradis. »
La vie du prophète  صلى الله عليه و سلم
Lorsque le prophète صلى الله عليه و سلم   jugea ne plus être en mesure de protéger ses compagnons, des souffrances et des tortures, il leur demanda d'émigrer en terre d’Abasha, car il s'y trouvait un roi équitable nommé Najachi, il leur demanda d'y rester jusqu'à ce que Dieu les débarrasse de l'épreuve dont ils souffraient. Les qorayshites, fous de rage, envoyèrent des messagers au roi Najachi pour le convaincre de ne plus abriter les musulmans chez lui. Il appela les musulmans devant lui en présence des messagers qorayshites et leur demanda:                                                     
" Quelle est cette religion qui sépare les membres de votre communauté et qui ne fait ni parti de ma religion, ni d'aucune autre religion? "                               
Et ce fut Jaffar ben Abi Talib qui répondit :       

"Ô roi, nous étions un peuple de la décadence, nous adorions les statues, nous mangions les cadavres, nous commettions de grands péchés, nous coupions les relations familiales, nous étions mauvais envers nos voisins, le fort dominait le faible, jusqu'à ce que Dieu choisisse d'élire un prophète de parmi nous dont nous connaissons les origines, la probité, la véracité de parole, ne commettant pas de péchés. Il nous invita à croire et à adorer un seul Dieu, à délaisser ce que nous et nos ancêtres adorions comme pierres et statues, nous ordonnant d'être véridique, probe, de ne pas couper les relations familiales; nous interdisant les grands péchés, alors nous l'avons cru et suivi dans ce qu'il nous a emmené de notre Seigneur. Cela a irrité notre peuple qui nous a torturé et a essayé de nous faire retourner à l'adoration des statues. Ne pouvant plus supporter leurs injustices, nous sommes venu dans ton pays, et on a préféré venir chez toi plutôt qu'ailleurs espérant ne pas y être malmené. »
Najachi lui demanda de réciter ce que le prophète leur avait enseigné, alors Jaffar lui a récité une partie de la sourate Mariam.
Le roi Najachi pleura jusqu'à en mouiller sa barbe, et répondit:
« Çà et ce que Jésus nous a révélé proviennent d'une seule origine », puis s'adressant aux Qorayshites, il dit :
« Allez-vous en, par Dieu, je ne vous les livrerai pas. »

 

| More