Quatrieme jour


Verset
«Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent : “Nous sommes chrétiens.” C'est qu'il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu'ils ne s'enflent pas d'orgueil.              

 Et quand ils entendent ce qui a été descendu sur le Messager [Muhammad], tu vois leurs yeux déborder de larmes, parce qu'ils ont reconnu la vérité. Ils disent : “ô notre Seigneur ! Nous croyons : inscris-nous donc parmi ceux qui témoignent (de la véracité du Coran).           

 Pourquoi ne croirions-nous pas en Allah et à ce qui nous est parvenu de la vérité. Pourquoi ne convoitions-nous pas que notre Seigneur nous fasse entrer en la compagnie des gens vertueux ? ”.         

Allah donc les récompense pour ce qu'ils disent par des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Telle est la récompense des bienfaisants..»
Sourate al Baqarah, verset 82 à 85.
Hadith
Abu Muhammad al-Hasan, fils de ‘Ali ibn Abi Talib (qu’Allah les agrée tous deux) et petit fils bien-aimé de l’Envoyé de Dieu صلى الله عليه و سلم a dit :
 « J’ai retenu cette parole de l’Envoyé d’Allah:
« Laisse ce qui provoque le doute en toi pour ce qui ne te suscite aucun doute. »
(Hadith rapporté par Tirmidhi et Nasa’i)
Al Hassan était jeune quand le prophète صلى الله عليه و سلم est mort c’est pourquoi il a rapporté peu de hadiths. Ce hadith nous demande de nous éloigner du doute, car il mène à l’inquiétude et à la gène. Plus la personne est pieuse et plus elle délaisse ce qui est douteux.
Histoire
Un enfant était difficile à contenter, alors son père lui  donna un sac de clous et lui dit : « Enfonce un clou dans le siège du jardin à chaque fois que tu t’énerves ou que tu entres en conflit avec quelqu’un. » Le premier jour, le garçon avait déjà planté 37 clous. Dans la semaine suivante, il apprit à se contrôler et le nombre de clous diminua de jour en jour. Le garçon s’aperçut que se contrôler était plus facile que d’enfoncer des clous jusqu’au jour où il ne planta plus aucun clou. Il partit alors le raconter à son père qui lui dit : « Maintenant, tu vas enlever un clou de la chaise pour chaque jour passé sans t’énerver. », au bout de quelques temps le garçon avait enlevé tous les clous et partit à nouveau le raconter à son père. Son père le félicita et l’accompagna jusqu’à la chaise pour lui dire : «Tu vois tous ces trous que tu as fait dans la chaise, et bien elle restera toujours ainsi et c’est la même chose dans la vie, quand nous commettons un mal envers quelqu’un cela laisse une trace dans son cœur qui ne s’effacera peut être jamais même si nous nous excusons.
Sagesse
Les circonstances de la vie nourrissent notre personnalité.
Invocation
“Seigneur ! Ne laisse pas dévier nos cœurs après que Tu nous aies guidés; et accorde-nous Ta miséricorde. C'est Toi, certes, le Grand Donateur !
Rabbana la touzigh qouloubana ba’d idh hadaytana ouhab lana min ladounka rahmatan inaka inta l wahab
Idée
Pourquoi ne pas essayer de se débarrasser chaque jour d’une mauvaise habitude et de la remplacer par une bonne. Si nous essayons de faire cela chaque jour, nous deviendrons une autre personne à la fin du ramadan.
La vie des compagnons
On raconte qu’Abu Bakr ne s’est jamais prosterné pour les idoles de la Mecque. Lorsqu’il était enfant son père le laissa près dune idole, Abû Bakr lui aurait demandé à boire, à manger et un vêtement, mais comme rien ne se passa, il la brisa en lui lançant des pierres. Un jour quelqu’un lui demanda pourquoi il ne se prosternait pas devant à Al lat et Al Ozza, en disant « ce sont les filles d’Allah. », Abu Bakr leur répondit en leur demandant qui était leur mère.
La vie du prophète صلى الله عليه و سلم
Mohammed صلى الله عليه و سلم avait un beau visage et un beau caractère qui le distinguait de ses compagnons. Il était connu pour ne jamais mentir et pour son honnêteté. Chose qui l'a fait aimer de tous. Si bien qu'on l'a surnommé Al Amin (celui qui est digne de confiance). Il ne s'est jamais prosterné pour une statue, il n'a jamais juré, ni commis de péchés. Normal puisque Dieu l'avait prédestiné à porter le plus grand message que l'humanité ait connu. Il fut élevé dans des conditions rudes, dans le désert où il apprit la langue des arabes. Il dit en parlant de lui-même: "Je suis le meilleur dans la langue du dal (la langue arabe) bien que je suis qorayshite et j'ai été allaité par Bani Saad ben Bakr."
Il vécut orphelin dès sa naissance parce que Dieu voulait s'occuper de lui et afin d’éviter qu'il soit dépendant de ses parents dans ses différentes affaires pour lui apprendre à s'autogérer et être compatissant avec les orphelins. Le prophète a d’ailleurs dit : "Moi et celui qui prend en charge l'orphelin sommes comme cela au paradis (en collant son index et son majeur)"
Il  vécu pauvre et apprit à gagner de l'argent propre. Il travailla comme berger pour les gens de la Mecque et recevait un salaire pour cela. Et Dieu a dit de lui:
"Ne t'a-t-Il pas trouvé orphelin ? Alors Il t'a accueilli ! Ne t'a-t-Il pas trouvé égaré ? Alors Il t'a guidé. Ne t'a-t-Il pas trouvé pauvre ? Alors Il t'a enrichi. Quant à l'orphelin, donc, ne le maltraite pas. Quant au demandeur, ne le repousse pas. Et quant au bienfait de ton Seigneur, proclame-le. " Sourate Ad doha, verset 6 à 11.
En effet, Mohammed était proche du peuple et il comprenait leurs problèmes.

 

| More