Vingt neuvieme jour


Verset
« Ensuite, Nous fîmes héritiers du Livre ceux qui de Nos serviteurs que Nous avons choisis. Il en est parmi eux qui font du tort à eux-mêmes, d'autres qui se tiennent sur une voie moyenne, et d'autres avec la permission d'Allah devancent [tous les autres] par les bonnes actions; telle est la grâce infinie. »
Sourate Al Fatir, verset 32
Hadith
Le Messager de Dieu صلى الله عليه و سلم a dit :
« Aucun d’entre vous ne peut se prétendre croyant jusqu’à ce qu’il aime pour son frère (ou prochain) ce qu’il aime pour lui-même».
Aimer ses frères et sœurs, c’est aimer qu’ils soient pieux, prient, et fassent le bien. En général, une personne aime être le préféré, aussi si le croyant souhaite la même chose pour ses frères, les croyants atteindront tous le niveau d’excellence. Si le croyant commet du mal envers son frère, il devra par conscéquent s’empresser de lui rendre justice. Tout cela afin que les sentiments d’égoïsme, d’aversion, et de haine disparaissent. La société musulmane veut en effet nourrir et développer les sentiments d’amitié et de fraternité. Actuellement une grande partie de notre communauté s’est détournée de ces principes bienfaisants.
Histoire
Oum Taha était une femme de 70 ans qui ne savait ni lire, ni écrire, elle souhaita apprendre le nom de Dieu avant de mourir, alors elle apprit à lire et à écrire. Puis elle mémorisa le coran en deux ans. Ni son âge avancé ni sa faiblesse ne l’arrêtèrent. Alors que les jeunes d’aujourd’hui cherchent des excuses et n’apprennent rien.
Sagesse
La chance c’est quand tu as une opportunité et tu es prêts à en profiter
Invocation
Seigneur, parfais-nous notre lumière et pardonne-nous. Car Tu es Omnipotent
Rabbana atmim lana nourana waghfirlana inaka ala koulli chay in qadir.
Idée                                                                           
La fête de ramadan n’est pas faite pour porter des habits neufs, le ‘id est fait pour que notre foi augmente, alors que ferons-nous pour que notre foi augmente année?
La vie des compagnons
Ali a été questionné sur celui qui doit le remplacer, alors Ali a dit : « Je vous laisse comme vous a laissé le prophète, (sans nommer quelqu’un). Par Allah s’Il vous veut du bien, Il vous réunira sur le meilleur d’entre vous comme Il l’a fait après la mort du prophète صلى الله عليه و سلم . Et quand ils ont suggéré Al Hassan, il a répondu, je ne vous ordonne pas de le faire et je ne vous l’interdis pas, discutez entre vous. » Puis il est mort.
La vie du prophète صلى الله عليه و سلم
Le prophète صلى الله عليه و سلم demanda qu'on le laisse seul avec Aïcha, qui vint à côté de lui, et il posa sa tête sur la poitrine de sa femme.
Jibril entra et salua le prophète صلى الله عليه و سلم : « Assalam aleyk ya rassoul'Allah! » Et le prophète صلى الله عليه و سلم répondit: « Wa 'aleyk Salam ya Jibril!» (Aicha entendit le prophète صلى الله عليه و سلم répondre et comprit que Jibril était présent). Puis, Jibril dit au prophète صلى الله عليه و سلم : « L'ange de la mort est à la porte, il demande l'autorisation d'entrer et il ne la demandera à personne après toi.» Le prophète صلى الله عليه و سلم lui dit: « Autorise-le à entrer ya Jibril!»  L'ange de la mort entra et dit: « Assalam aleyk ya rassoul'Allah! Allah m'a envoyé te proposer de choisir entre la vie ici-bas et la rencontre avec Allah. » Malgré l'agonie, le prophète صلى الله عليه و سلم leva la main et dit: « Plutôt la compagnie du Très Haut! Plutôt la compagnie du Très Haut! » L’ange de la mort vint alors à côté de la tête du prophète صلى الله عليه و سلم et dit: « Ô toi, bon esprit ! Esprit de Mohamed ben Abdallah! Sors vers l'agrément et les bonnes grâces d'un Dieu satisfait non fâché (contre toi)! » La main du prophète صلى الله عليه و سلم tomba! Et sa tête devint lourde dans les bras d’Aïcha.
Elle raconta: « Je sus qu'il était mort mais je ne savais pas quoi faire! Alors j'écartai le rideau qui séparait ma maison de la mosquée, j’entrai chez les hommes réunis à la mosquée et je criai: Le prophète est mort! Le prophète est mort! Toute la mosquée éclata en sanglots et aucun d'eux ne trouva la force de se lever de sa place!»

 

| More