Vingt troisieme jour


Verset
« Vous n'atteindriez la (vraie) piété que si vous faites largesses de ce que vous chérissez. Tout ce dont vous faites largesses, Allah le sait certainement bien.»
Sourate Al Imran, verset 92
Abu Talha, un ançarite, après avoir entendu ce verset donna son puits en aumone au prophète, صلى الله عليه و سلم car c’est ce qu’il aimait le plus.
Hadith
L'Envoyé d'Allah صلى الله عليه و سلم a dit:
"N'injuriez aucun de mes Compagnons, car si l'un de vous dépense (en aumône) une somme égale à un monceau d'or du volume du mont 'Uhud il n'atteindra pas (le même mérite que) celui d'entre eux qui a donné un mudd ou même la moitié d'un mudd".
Histoire
Un homme marchait et trouva une pomme qui était tombée par terre il la ramassa et la mangea. Puis il regretta d’avoir mangé ce qui ne lui appartenait pas, alors il parti voir le propriétaire du jardin et lui demanda de lui pardonner et d’accepter le prix de la pomme. Le propriétaire fut étonné par son honnêteté et lui dit : « Je ne te pardonnerai pas sauf si tu te maries avec ma fille ; mais sache qu’elle est muette, sourde, aveugle, et paralysée. » L’homme fit la comparaison entre le châtiment de l’au-delà pour son acte et cette sanction dans sa vie sur terre et accepta le mariage. Le jour du mariage, il trouva une belle femme pieuse, alors il demanda à son beau père pourquoi il avait dit tout cela sur sa fille et il lui répondit : « Elle est aveugle de tout ce qui est interdit de Dieu, car elle ne le regarde jamais, elle est sourde et muette de tout ce qui fâche Dieu car elle n’écoute ni ne regarde ce qui déplait au seigneur et elle est paralysée, car elle ne marche jamais sur la route de l’illicite. L’homme s’est marié et le couple a eu un enfant qui n’est autre que le grand imam Abu Hanifa. »
Sagesse
Fais bien ton travail pour ne pas avoir à le faire deux fois.
Invocation
“Seigneur, donne-nous, en nos épouses et nos descendants, la joie des yeux, et fais de nous un guide pour les pieux”.
Rabbana hablana min azwajana wa dhouriyatana qarat ayn wa jaalna lilmoutaqin imama
Idée
Fais toujours ce que tu sens être juste à l’intérieur de toi, car de toute façon tu seras critiqué.
La vie des compagnons
Le califat d’Othman fut marqué par une prospérité économique, mais vers la fin de son gouvernement une fitna apparue qui se termina par son assassinat. Des rumeurs furent propagées contre lui par ceux qui avaient été écartés du pouvoir. Cette sédition fut l’œuvre d’un juif - converti à l’islam pour comploter contre les musulmans - soutenu par les romains. Othman termina son califat assiégé par une bande d’insurgés. Othman ordonna plusieurs fois aux compagnons de ne pas l’aider, car il ne voulait pas que le sang des musulmans coule. Cependant, il refusa de céder à la demande des insurgés d’abandonner sa place de calife, car le prophète lui avait dit un jour : « Peut être qu’ils t’ont fait porter une chemise ô othman ! S’ils insistent pour que tu t’enlèves ne le fais pas. »
La veille de sa mort, Othman vit en rêve le prophète qui lui dit :
« Ils t’ont assoiffé ô othman ! ».
« Oui, ô messager d’Allah ! » répondit-il.
« Ils t’ont affamé » ! », ajouta le prophète صلى الله عليه و سلم . « Oui, ô messager d’Allah » répondit Othman.
 « Veux-tu jeûner demain et rompre ton jeune avec nous. »
« Oui, ô messager d’Allah ! »répondit Othman. Il se réveilla alors de son rêve en souriant. Lorsque les insurgés entrèrent chez Othman le vendredi, il jeûnait et était entrain de réciter le coran. L’un lui coupa la main et Othman s’écria : « Cette main a écrit la révélation », sa femme arriva pour l’aider, mais ils lui coupèrent les doigts, un autre le frappa sur l’épaule, Othman s’écria « Mon Dieu à toi la louange », « Ô doué de majesté et de gloire ! Je te prends à témoin que j’ai patienté comme me l’a recommandé ton prophète ! » Il fut enterré à Al Baqi, Ali pleura devant sa tombe et invoqua Dieu afin qu’ils soient tous les deux parmi ceux au sujet desquels Allah a dit : « Leurs cœurs auront été purgés de toute haine. Ils y vivront en frères… »

La vie du prophète صلى الله عليه و سلم
Les non musulmans de qoraysh et les juifs de la région s’associèrent pour attaquer les musulmans alors Salamne donna au prophète  صلى الله عليه و سلم l’idée de creuser une tranchée, car ce dernier avait vu cela chez les Perse, d’où le nom d’Al Khandaq (fossée-tranchée) d’origine persane. Al-Barâ' (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit:
Le jour du Fossé, le Prophète صلى الله عليه و سلم transporta avec nous des déblais, au point que la poussière couvrit son ventre, en récitant ces vers: par Dieu! N’était-ce Toi, nous ne serions pas dans la bonne voie, nous ne ferions ni l'aumône, ni la Salâ (prière). Fais descendre sur nous la sérénité, Car, notre religion, ceux-là (les infidèles) l'ont refusée, Car les chefs des impies ont refusé notre religion, quand ils cherchent la tentation (al-fitna), certes, nous dirons: Non! Et il appuyait sur le dernier mot, en élevant sa voix.

 

| More